Accueil > Isolation > Comment financer les travaux de rénovation énergétique de sa maison ?

Comment financer les travaux de rénovation énergétique de sa maison ?

cliquez sur les images pour les agrandir

Comment financer les travaux de rénovation énergétique de sa maison ?

À l'approche de l'hiver, bon nombre de foyers se lancent dans les travaux de rénovation énergétique de leur habitation, d'une part pour favoriser leur confort, et de l'autre part pour minimiser leur consommation énergétique en chauffage. Mais comme tous travaux de rénovation, ce type de projet nécessite un budget assez important. Heureusement, il existe aujourd'hui plusieurs aides de l’État permettant de financer les travaux de rénovation énergétique, dont voici quelques-unes d'entre elles.

L'écoprêt à taux zéro ou éco-PTZ

L'écoprêt à taux zéro est un dispositif exceptionnel permettant de financer la rénovation énergétique de son logement sans payer d'intérêts et sans verser une avance de trésorerie. Apparenté à un prêt travaux, ce type d'emprunt présente quelques spécificités. Dans cette mesure, afin de profiter pleinement des avantages offerts par l'éco-PTZ, l'emprunteur peut recourir aux services d'un courtier immobilier.

En plus de le renseigner sur les conditions de ce type de prêt, ce professionnel sera également en mesure de le conseiller sur les démarches administratives à effectuer pour l'obtention du financement. À titre d'information, l'éco-PTZ est accessible jusqu'au 31 décembre 2018 et s'adresse uniquement aux propriétaires souhaitant améliorer la performance thermique de leur résidence principale construite avant 1990. Le montant du crédit est plafonné à 30 000 euros par logement, remboursable en 10 ans au maximum.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique est un avantage fiscal accordé par l’État. Son but est de permettre aux foyers de réduire leur impôt sur le revenu, par une partie des dépenses occasionnées lors des travaux de rénovation énergétique effectués dans leur résidence principale. Tous les contribuables peuvent bénéficier de cette aide, qu'ils soient imposables ou non. Dans la mesure où le montant du crédit d'impôt est supérieur à celui de l'impôt dû, le surplus est remboursé au ménage.

Le CITE est accessible aux propriétaires, aux locataires ou aux occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France souhaitant améliorer la performance énergétique de leur maison principale. Cette dernière devra toutefois être achevée depuis plus de 2 ans. Pour prétendre à ce type de crédit, le foyer doit confier la réalisation des travaux par une entreprise certifiée RGE. Le montant maximal octroyé par le CITE varie suivant le nombre de personnes dans le foyer. Ainsi, il est plafonné à 8 000 euros pour un individu seul, à 16 000 euros pour un couple et majoré de 400 euros pour chaque personne à charge.

Les aides de l'Agence nationale de l'habitat ou Anah

L'Agence nationale de l'habitat est un fournisseur de subvention destinée à financer une partie importante des travaux de rénovation énergétique dans les logements ou immeubles anciens de plus de 15 ans. Ainsi, elle propose des aides spécifiques visant à lutter contre la précarité énergétique. Afin de pouvoir solliciter les aides de l'organisation, le ménage doit remplir certaines conditions de ressources, notamment sur le montant des revenus pour les propriétaires occupants et le montant des loyers pour les propriétaires bailleurs. En outre, le logement ne doit pas avoir bénéficié d'autres financements de l’État au cours des cinq années précédentes.

Pour bénéficier de la subvention de l'Anah, il faut par ailleurs que le montant des travaux soit supérieur à 1 500 euros. Les spécialistes au sein de l'organisation procèdent à un bilan thermique du logement avant de valider la demande. Généralement, une fois acceptée, l'aide est versée après l'achèvement des travaux. Cependant, il est possible d'obtenir une avance dans le cas où les travaux n'ont pas encore commencé et qu'aucune somme n'a été payée à l'entreprise en charge du chantier. Mais pour ce faire, il est indispensable d'effectuer la demande au préalable.

Contactez-nous

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires